Lucie Marchand, artiste visuelle | Llorona, 1982
1547
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-1547,single-format-standard,ajax_updown_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,

Llorona, 1982 Catégorie: Installation

Llorona, la femme en pleurs, 1982
Installation

Exposée à la Galerie des arts visuels de l’Université Laval, Québec (Québec), du 18 janvier au 6 février 1982

Sur ses différents plans, je répète une même forme, Llorona, la femme en pleurs. Elle participe à l’illusion de pouvoir replier l’objet sur lui-même. Elle réfère aussi à l’ombre du spectateur qui vient s’y frôler en changeant les qualités des matières. Telle l’extrusion d’une impression photographique, j’ai cousu sur cette armature des tissus et des plastiques. Leurs propriétés, comme celles d’un négatif noir et blanc de glace ou d’eau, vont et viennent entre la transparence et l’opacité.

Ces jeux d’ombres déforment l’échelle de la réalité humaine au point d’appréhender Llorona comme une vraie personne alors qu’elle mesure 2,7 mètres de hauteur.

Inspiré des contes de la Llorona

Ombre : Absorption de l’ombre par l’œuvre

Derrière Llorona, sur le mur sont exposées des photographies de l’installation Le couloir, 1981, accompagné d’un poème (exposition des finissants Université Laval).

Disposition : Parallélépipède de 2,7 mètres de hauteur x 1,2 mètres de largeur et profondeur. Structure de tuyaux métalliques, plastiques, tissus blancs. Éclairage intérieur et extérieur.