Lucie Marchand, artiste visuelle | Démarche
1653
page-template-default,page,page-id-1653,ajax_updown_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,

Démarche

dessin_meandres

À la source est la rencontre d’un milieu que j’apprivoise, qui m’apprivoise à la manière du renard et du petit prince, et qui devient une, des expériences.

Je procède par va-et-vient entre la capture d’images et de sons issus de ces expériences, les influences de ceux-ci sur l’apprivoisement, et la création de « tableaux animés » et ainsi de suite jusqu’à saturation, satiété et plénitude. Lentement, l’œuvre présente ces déplacements ; elle montre l’importance de l’espace territorial à sa source.

Mes médias sont le dessin, l’encre, la photographie, l’animation, la vidéo, la lumière, l’enregistrement sonore et l’installation.

Prendre le temps d’aimer, de penser et de se former, de lire sont parmi les manquements de l’implantation trop rapide des technologies numériques branchées sur un flux de production dont je tente de libérer mon approche artistique en toute indisciplinarité. Ainsi, je m’impose la contrainte d’éviter de suivre la chaîne de  production  »workflow » en regard de ma pratique artistique.

La série photographique Totems est en cours depuis 2007 vers des oeuvres 2D. De celui-ci, dérivent depuis 2014 les installations vidéo nommées Ombres portées, Casting Shadows, mais voilà qu’en 2017 une nageuse émerge dans ce projet, elle dérive du projet Le Retour (depuis 2003)